La newsletter, tendance ou flop en 2018 ?

Tendance 2018 pour votre newsletter

Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine… Non quand même pas ! Mais depuis plus de 30 ans, l’email fait partie de nos habitudes. D’abord réservé à un usage personnel, le mail s’est vite transformé en un puissant outil de communication. L’engouement est tel qu’aujourd’hui un Français reçoit en moyenne 39 emails par jour (hors spam) soit plus de 14 000 par an ! (source : www.arobase.org)

Une pensée émue pour tous ceux qui ne trient pas leurs mails régulièrement… Alors est-il encore intéressant aujourd’hui de se lancer dans la création d’une newsletter ? Comment se démarquer ? Et surtout comment intéresser les futurs abonnés ?

Et oui, en 2018 la newsletter a encore de beaux jours devant elle ! Elle reste un moyen incontournable et efficace pour conquérir de nouveaux clients et fidéliser vos clients actuels. Une jolie news oui, mais une news pertinente avant tout !

Alors si vous souhaitez vous lancer, la première question à se poser est : quel est mon objectif ?

La newsletter, qui fait partie de l’emailing, est avant tout une lettre d’information mais il existe aussi de l’email de prospection, de l’email commercial ou encore de l’email de fidélisation. Par exemple, vous souhaitez développer votre identité de marque, partager votre expérience ou annoncer vos actualités ainsi que vos événements passés et à venir. En définissant un objectif précis et en suivant une ligne directrice de communication, vous assurez à vos abonnés un message clair et conforme à leurs attentes. La newsletter entretient alors un lien de proximité avec vos abonnés. Elle doit avoir une histoire, une intention et apporter une plus-value à votre communication.

LES AVANTAGES

  • Moyen de communication efficace et à moindre coût.
  • Ciblage personnalisé.
  • Proximité et fidélité avec vos clients.
  • Source de traffic vers votre site.
  • Maintient l’intérêt et la curiosité envers votre entreprise.
  • Mise en avant de vos offres et services.

Ensuite : je crée ma base de contacts.

Avant d’envoyer votre newsletter, vous devez vous créer une base de données regroupant les adresses mails, nom et prénom de vos destinataires. Attention, on ne filoute pas ! J’ai 200 adresses mails sur mon ordinateur, autant les utiliser ? Que nenni ! Le forcing est interdit. Pour se constituer une base de données correcte, vous devez avoir l’accord de l’abonné obligatoirement. Commencez par un formulaire d’inscription sur votre site, accompagné d’un message teasing sur le lancement de votre news. Quel sera le contenu ? La fréquence d’envoi ?

Vous pouvez aussi partager ce message sur vos différents réseaux sociaux et ajouter un bouton « je m’abonne » sur votre page Facebook. Pourquoi pas une offre réservée aux 100 premiers abonnés ? Ou encore la méthode directe, comme par exemple lors d’un de vos événements, d’un rendez-vous client etc. L’abonné devra tout de même confirmer son inscription à votre liste. 

Exemple avec ce formulaire d’inscription crée avec Sarbacane 

Formulaire d'inscription newsletter - Sarbacane

Quelques exemples de jolies newsletters

Campaign Monitor newsletter - Adelaide Festival
Envato market theme newsletter template
Envato market theme newsletter template

Mais quel est l’intérêt si j’ai déjà une page Facebook ? Est ce que ça ne va pas être redondant ?

Pour moi, ce sont 2 manières de communiquer. Elles sont complémentaires mais bien distinctes. Facebook est puissant mais momentané. C’est un peu le fast-food de la com. D’après Adobe, un email est 40 fois plus puissant que Facebook en termes d’acquisition clients. La newsletter, quant à elle, est plus ciblée, plus personnelle. Comme dans un bon resto, le client va prendre son temps. Et s’il apprécie, il reviendra !

Si l’objectif est de vendre, dans ce cas on parle d’emailing commerciaux. L’abonné est inscrit sur votre liste pour recevoir des offres en avant-première, des promotions et avantages etc. comme par exemple cet emailing de Deliveroo 

Vous remarquez que l’ensemble est clair, lisible avec une touche de couleur et d’illustration pour apporter du peps à la créa. L’avantage promo est centré pour être facilement identifiable. Un bouton « Je commande » permet d’interagir avec mail. Un mailing selon moi parfaitement réussi. Simple et efficace.

Et d’après le site comarketing-news.fr l’email reste aussi un réel vecteur de vente puisque 76 % des abonnés à une newsletter affirment avoir déjà acheté un produit ou un service en cliquant sur le lien présent dans le mail.

Exemple de design emailing - Deliveroo

Le sujet doit donc être intéressant et pertinent pour votre audience. Si je m’inscris à une newsletter sur des recettes de cuisine, je m’attends à recevoir… des recettes de cuisine. Forcément. Si votre message change ou que le contenu n’est plus approprié, vous risquez de perdre vos abonnés et cela pourrait desservir votre image. Idem pour l’objet de votre news. Trouvez un titre court et percutant qui donnera envie d’ouvrir le mail. Il est donc important de définir votre stratégie de communication en amont.

Soignez aussi votre écriture ! Prenez le temps de rédiger et structurer votre contenu. Relisez-vous afin d’éviter les fautes d’orthographe. Votre news ne doit pas forcément être longue mais de qualité. Le ratio idéal est d’ailleurs de 60% de texte pour 40% d’images. Si votre newsletter comporte trop de visuels, elle risque de ne pas s’afficher correctement ou de finir en spam. Mais rassurez vous, malgré son aspect conventionnel, la news peut être fun ! C’est d’ailleurs un point essentiel, votre news doit être attractive pour faire la différence. Un peu de couleur, des pictos, de belles photos ou du GIF, pourquoi pas un lien vers une vidéo ou un peu d’humour dans vos textes ? Évitez tout de même les designs trop lourds. L’ensemble doit rester lisible et fluide.

À cette étape, vous avez donc défini votre objectif et votre cible, rédigé votre article et créé un design graphique spécifique. Et ensuite ? Pour un mailing au top, il faut inciter vos abonnés à interagir avec votre contenu. C’est ce qu’on appelle le call-to-action ou appel à l’action. Ajoutez un lien pour découvrir un article sur votre site, profiter d’une promotion, s’inscrire à votre prochain événement, demander un devis etc. Si en plus d’être lu, votre mailing génère une action, vous avez réussi !

La newsletter et plus généralement le mailing, est donc un moyen de communication encore très tendance aujourd’hui à condition d’être fait correctement. Cet investissement demande un peu de temps mais peut rapporter beaucoup en termes d’image et de prospection/fidélisation client. La newsletter peut être aussi très pratique mensuellement si vous partagez beaucoup d’infos et peut même s’utiliser en interne pour rappeler les temps forts de votre entreprise. Pour la rédaction, vous pouvez faire appel à un concepteur rédacteur et pour un design au top… à moi ! 🙂

Enfin, quelques points à respecter : être conforme au RGPD, toujours avoir un lien de désinscription en bas de votre newsletter et un design responsive pour être accessible sur tablette et smartphone !

Et si vous souhaitez approfondir le sujet voici quelques conseils supplémentaires !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.